Réaliser un Storyboard

 

Le storyboard

Le storyboard, souvent accompagné d’un scénario et d’un script permet de décrire en profondeur et avec précision le thème et l’action d’un projet.

Il permet en amont de travailler sur l’organisation de la vidéo. C’est une première approche visuelle du film qui donne des détails sur le déroulement des scènes. Il est accompagné de commentaires et annotations.

Très souvent sous forme d’illustrations, le storyboard ne demande pas de savoir dessiner à la perfection ni de lui accorder trop de temps. L’essentiel étant de présenter l’organisation des plans de la vidéo.

Il n’existe pas réellement de règles à suivre pour un bon storyboard. Certains réalisateurs pensent qu’un storyboard très construit nuit à la créativité le jour du tournage.

 

Méthodologie

 

Conception du Canvas

Le canvas est le support du storyboard. Pour le réaliser, il suffit de diviser une feuille de papier en 2, 4, 6 ou 8 parties. Le nombre de parties par feuille dépendra du niveau de détail des plans de la vidéo.

Il faut veiller à laisser un espace autour et en bas de chaque partie afin de pouvoir y faire des annotations.

Exemple d’un storyboard

Remplissage du storyboard

Une fois la forme réalisée, il est conseillé de poser sur des post-it, l’ensemble des plans que l’on souhaite trouver dans la vidéo. A l’aide de ceux-ci il est facile de déplacer et ordonner les idées au fur et à mesure de la réflexion.

Cela permet aussi d’essayer plusieurs transitions entre les plans, de trouver les bonnes annotations à ajouter, ect…

Une fois cette étape réalisée, il est possible de mettre au propre l’idée sur le canvas.

Le canvas final comprend donc des illustrations, des mots-clés ajoutés pour une meilleure compréhension du plan, les annotations de mouvements et de jeu de lumière.

Plus le storyboard est détaillé, plus le tournage est facilité puisque l’on sait exactement comment et quoi filmer.

 

Les logiciels pour créer son storyboard

Il existe aujourd’hui des logiciels permettant de créer numériquement son storyboard dont Celtx par exemple. Ce logiciel a pour avantage d’être facile à utiliser et d’être gratuit. Cependant, il ne permet pas de dessiner directement depuis le logiciel mais demande à importer des photos pour la création du storyboard.

Il existe aussi ToonBoom, celui-ci est payant mais permet de dessiner numériquement et propose un système de travail collaboratif et de partage.

 

Copyright illustration: faire-un-film